Comment peindre un plafond


3 min lu
13 Sep
13Sep

Comment peindre un plafond sans faire de traces ? 


Vous vous êtes lancé dans des travaux de rafraîchissement dans votre intérieur. Vous procédez au lessivage de vos supports, vous retouchez quelques défauts à l'enduit, vous poncez vos enduits et appliquez une passe de sous-couche adaptée. 

Arrive le moment de commencer votre peinture de finition et là, c'est le drame. 

Une fois votre première couche de peinture de finition passée, vous vous rendez compte que votre plafond laisse apparaître des traces de passage de rouleau.  

Après tout, il s'agit du premier passage, les traces devraient disparaître après la deuxième et dernière couche. 

Vous finissez votre deuxième couche et attendez le lendemain pour être sûr que votre peinture est bien séchée. 

Vous vous réveillez tranquillement, vous passez votre café et ouvrez vos volets. 

Vous n'y pensez plus, mais en levant les yeux, une vision d'horreur. Vous laissez s'échapper votre tasse de café qui vient se fracasser sur le carrelage. 

La deuxième et dernière couche de peinture n'a rien résolue. Votre plafond est marqué de traces de rouleau. 

Vous vous rendez sur google, est essayez de trouver des conseils et des astuces pour comprendre pourquoi vous n'arrivez pas à peindre votre plafond correctement avec un fini parfait. 

C'est alors que vous tombez sur cette article, qui va certainement vous permettre d'avoir un plafond digne des plus grands palaces. 

Voyons ensemble pourquoi vous avez des traces et comment ne plus en avoir. 


Bien peindre un plafond c'est :


  • Choisir une peinture de qualité 
  • Appliquer une sous-couche sur ses enduits, après avoir dépoussiéré les résidus de ponçage
  • Peindre dans le sens de la lumière entrante
  • Ne pas hésiter à diluer sa peinture entre 5% et 10% (voir conditions d'utilisation du fabricant)
  • Ne pas peindre par forte chaleur 
  • Ne pas trop tirer et tendre sa peinture
  • Etre deux, cela peut aider


Comment mettre en pratique :


  • Une peinture de qualité doit avoir un bon pouvoir ouvrant et une bonne lessivabilitée. Les peintures alkydes à émulsion sont recommandées et garantissent un fini irréprochable. Elles sont plus chères au litres, mais le gain de temps et la qualité de rendu vaut l'investissement. 


  • Appliquer une sous-couche adaptée au support ou universelle, permettra de faire ressortir les défauts de votre support et vous permettra de ré-enduire si besoin. Elle permettra également, de saturer la porosité de votre enduit, ce qui évitera que la peinture de finition ne se fasse absorber trop rapidement. 


  • Une chose à respecter impérativement, est le sens de mise en peinture du plafond. Il faut peindre dans le sens d'entrée de la lumière dans la pièce. Commencez à l'opposé de la fenêtre pour ne pas être ébloui par la lumière.  Ainsi vous verrez vos endroits de passage et éviterez les manques. 


  • Les peintures de finition pour murs et plafonds sont généralement prêtes à l"emploi. Cependant, il recommandé pour la première passe, de la diluer. Le fait de la diluer légèrement, favorisera la glisse, réduira la consommation, et réduira justement ces traces de reprise.  


  •  Peindre par forte chaleur aura un effet indésirable et non des moindre. Votre peinture séchera beaucoup trop rapidement. Si la température de la pièce dépasse les 30 degrés, reportez la mise en peinture. On pourrait penser que ventiler la pièce diminuera la température. Il n'en est rien. L'air brassé accélérera la prise de votre peinture à son tour. Par période de forte chaleur privilégiez de peindre tôt le matin ou en soirée. 


  • Trop tirer sur la peinture n'est également pas recommandé. Vous avez une charge de produit à respecter par mètre carré afin de garantir un bon résultat de finition. Pour s'en rendre compte, il faut se fier à son ouïe. Lorsque les passages de rouleau sont trop bruyants, cela signifie que vous ne déposez pas assez de matière. Ce bruit est ressemblant à l'arrachement de velcro. Vous savez le son RRRRRR.


  • Etre deux pour peindre un plafond sans traces est le mieux. Pendant que l'un s'occupe de dégager les contours, l'autre peut se concentrer à peindre correctement au rouleau. L'idéal et de faire les deux en simultané. Cela évitera que les contours ne sèchent plus vite et fassent apparaître des traces de pinceau.  


Résultat, un plafond sans traces !


Si vous respecter ces conseils et ses méthodes d'application, vous ne devriez plus être victime de traces sur  la mise en peinture de votre plafond. Vous aurez compris que l'élément indispensable avant toutes choses est le choix d'une bonne peinture. Si votre budget ne vous le permet pas pour un temps donné, alors ne peignez pas votre plafond avec une peinture de premier choix. Patientez d'avoir la trésorerie et investissez dans une bonne peinture. 


Mes recommandations fournisseurs :


Si vous résidez sur Reims (51), je vous conseille le comptoir des peintures. Ils sont de bon conseils et les tarifs sont justes. Vous avez un large choix et les produits sont de qualité. 

Dans la gamme grand public, Dulux valentine reste le mieux par expérience personnelle. Ils offrent généralement de bon choix de produits. 


Mes recommandations peintre en bâtiment :


Sur la ville de Reims et ses alentours, je vous recommande bien évidemment l'entreprise Bat'etVous. L'utilisation de produits premium ainsi qu'un travail de qualité en font leur renommée. 

Pour le reste, je vous laisse faire votre choix parmi les innombrables entreprises disponibles sur Google. Favoriser une entreprise locale. Il n'y a aucun intérêt à prendre une entreprise d'une ville ou région voisine , hormis avoir des frais de déplacements cachés dans votre devis. 


Merci de votre lecture et n'hésitez pas à commenter et partager cet article. 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.